Opportunités pour une ligne de car express Bayonne – Biarritz – Saint Sébastien (2018)

Cette étude rassemble l’ensemble des éléments pour la mise en service d’une ligne autocar express entre Bayonne, Biarritz et Saint-Sébastien. La concertation et l’étude technique ont constaté une opportunité d’ouverture d’une ligne transfrontalière d’autocar.

Télécharger les rapports:

L’Étude: Une ligne d’autocars transfrontaliers ?

La mission Transports engagée en 2017 avec le bureau de consultants local de Systra a permis d’accélérer le programme Transfermuga 1. Celui-ci avait permis de faire émerger des projets concrets :

  • Une étude sur les transports transfrontaliers entre Bayonne et San Sebastian
  • La conception de la signalétique en gare d’Hendaye, et le pilotage de l’installation d’un distributeur de billets Euskotren
  • La contribution à la création de la ligne 816 Euskadi et du titre combiné PassEusk ainsi que l’accompagnement d’autocaristes transfrontaliers
  • La contribution à la création de deux lignes transfrontalières (4 et 5) au sein du réseau Hegobus
  • La mise en place d’un portail d’informations voyageurs en ligne, d’un calculateur d’itinéraires transfrontaliers, ou encore d’un open data Transports

…soit autant d’actions et de bons plans pour relier les deux côtés de la Bidassoa en transport en commun.
Aussi, la mission Transports 2017 s’est réalisée en parallèle de l’étude en cours sur le transport ferroviaire, avec l’objectif suivant : en attendant une nouvelle offre ferroviaire entre 2020 et 2025, comment se déplacer de part et d’autre de la frontière pour toujours plus de mobilités, de destinations, de territoires, de vécus et de pratiques ?

Déjà, comment mieux faire connaître et partager les mobilités transfrontalières actuelles ?

C’est ce sur quoi nous avons précisément travaillé :

  • Comment mieux exploiter le potentiel offert par l’autoroute A63/ A8, véritable fil conducteur entre les deux pays basques, et support de mobilités alternatives à la fois collectives et urbaines? Cette autoroute, dont la modernisation a été achevée fin 2017, fera le bonheur des automobilistes avec deux fois plus de capacité, une mise aux normes patrimoniales et de sécurité, ainsi qu’un niveau de confort et de services accru.
  • Quid des usagers des transports en commun : comment leur faire bénéficier de cette autoroute renouvelée, comment plus et mieux communiquer à l’avenir pour une lisibilité et appropriation élargies ?

La demarche: des études et des consultations qui s’enrichissent les unes les autres

Afin de viser juste avec une offre de transport transfrontalière au plus près des besoins réels, du vécu et des pratiques, nous avons opté pour une triple dynamique :

Une concertation auprès des parties prenantes françaises et espagnoles

Une concertation auprès des parties prenantes françaises et espagnoles, qu’elles soient des institutionnels, des entreprises de transport, des concessionnaires autoroutiers ou une autorité aéroportuaire : Région Nouvelle Aquitaine, Département 64, Communauté d’Agglomération du Pays Basque, Agence d’Urbanisme Atlantique et Pyrénées, ATTG (Guipúzcoa), Diputacion Foral Guipúzcoa, Ville d’Irun, Aéroport Biarritz Pays Basque, Vinci ASF, Transports Pesa, RRTL/Trans-Landes…

Cette concertation s’est traduite par trois ateliers pour partager nos expériences et réfléchir ensemble sur la situation actuelle, les objectifs, les solutions et leurs faisabilité technique, viabilité économique et acceptabilité politique et citoyenne.

Des études techniques sur des sujets à enjeux transfrontaliers

Entre autres:

Une concertation grand public

Une concertation grand public sur le site web de Transfermuga et dans la presse quotidienne régionale, avec trois questionnaires.

Voici les résultats de la consultation:
Concertation publique sur la mobilité transfrontalière
Concertation publique sur la mobilité transfrontalière

Ces trois dynamiques ont rythmé l’année 2017, les résultats des consultations alimentant directement les études et les ateliers.

Notre proposition: Une ligne transfrontalière express de car

Vous avez été plus de 2 000 à répondre aux consultations ! Les résultats comme ceux des ateliers et des études ont unanimement fait émerger un besoin prioritaire:

Rapidement mettre en place une ligne transfrontalière de car empruntant en grande partie l’A63/A8, et proposant un service régulier toute l’année.

Il est d’autant plus urgent d’y répondre que :

  • Des projets ferroviaires sont en cours de définition.
    Leur développement se fera sur le temps long et ne permettra pas de relier tous les pôles structurants du territoire, notamment l’aéroport de Biarritz.
  • Une offre de cars existe déjà.
    Malheureusement, étant réalisée par plusieurs opérateurs, elle n’est que peu lisible dans ses points d’arrêt notamment, peu présente hors période touristique, et peu coordonnée dans sa grille horaire. Enfin, elle répond plutôt à une desserte régionale ou internationale que véritablement locale.
  • >La gare routière de l’aéroport du BAB a ouvert en novembre dernier,
    et est amenée à progressivement être consolidée avec un tunnel piétonnier la reliant directement au terminal aéroportuaire, un système d’informations voyageurs en temps réel, de nouveaux exploitants et cars privés en plus de Transports 64, PESA, ALSA et Chronoplus etc.

Ainsi, pour qu’une partie d’entre vous bascule vers les transports en commun, nous proposons cette ligne de car:

Proposition de ligne de car: Capbreton/Hossegor – Bayonne – L’Aéroport de Biarritz/Pays Basque, – Irun – Saint Sébastien

  • Express : 1h entre Bayonne et San Sebastian
  • Avec une amplitude horaire large : de 7h à 23h en été
  • Flexible, avec des horaires variant en fonction de ceux des avions et des saisons
  • Evolutive, selon le succès de tel ou tel horaire, grâce à vos retours, nous ferons évoluer la ligne progressivement.
  • Permanente, toute l’année – c’est la vocation même d’un service public – avec un renforcement en saison touristique
  • Avec un prix attractif face à l’utilisation de la voiture
  • Simple à reconnaître et à utiliser, avec une signalétique Transfermuga dédiée, tant matérielle qu’immatérielle
  • Exploitée par des opérateurs qui connaissent bien le territoire.

En complément :

  • Cette nouvelle ligne ne s’inscrit en aucun cas en concurrence avec l’offre du privé, qui la soutient largement ! Elle est la possibilité, à court terme en tous cas, de bénéficier de la force de frappe du public- que l’on pense à son caractère pérenne, à ses canaux larges de communication, dont les offices du tourisme etc.
  • Ce projet de ligne, porté par l’Eurorégion Nouvelle Aquitaine-Euskadi-Navarre, s’inscrit dans la volonté d’apporter une dimension transfrontalière aux réflexions en cours, menées par les principales autorités organisatrices du territoire côté français, à savoir la Région Nouvelle Aquitaine et l’Agglomération Pays Basque.
Aller au contenu principal